Taux de chômage au Québec, Canada

Taux de chômage au Québec et les autres provinces du Canada au mois de mai 2022 [variation mensuelle]

Terre-Neuve-et-Labrador:  10% [-0,8 %]
Île-du-Prince-Édouard:  8,1% [-0,3 %]
Nouvelle-Écosse: 6,7 % [-0,7 %]
Nouveau-Brunswick: 7,1 % [+0,1 %]
Québec: 4,2 % [+0,3 %]
Ontario: 5,5 % [+0,1 %]
Manitoba:  4,7 % [+0,3 %]
Saskatchewan:  4,8 % [-0,7 %]
Alberta: 5,3 % [-0,6 %]
Colombie-Britannique: 4,5% [-0,9 %]

Canada: 5,1 % [-0,1 %]

source: Statistique Canada

Qu’est-ce que le taux de chômage?

Au Canada, c’est Statistique Canada, agence du gouvernement fédéral, qui s’occupe de diffuser cette donnée. Le taux de chômage est un indicateur populaire qui est utilisé pour comparer la situation de l’emploi soit géographiquement, soit dans le temps.

Selon Statistique Canada, un chômeur est une personne qui, durant la période de référence, n’avait pas de travail, était disponibles pour travailler et avait été miss à pied temporairement, avait cherché un emploi au cours des quatre dernières semaines ou devait commencer un emploi au cours des quatre prochaines semaines.

Ainsi, un chômeur, n’est pas nécessairement admissible au programme d’assurance-emploi. Cela ne veut donc pas dire qu’un chômeur est automatiquement défini comme étant un prestataire d’assurance-emploi. Un ensemble de critères existent pour déterminer qui a droit ou non à des prestations de l’assurance-emploi.

Pour établir le taux de chômage, Statistique Canada prend alors le nombre de personnes qui se cherchent activement un emploi sur un territoire donné et divise le nombre par la population active.  Celle-ci est l’ensemble des personnes âgées entre 15 et 64 ans et qui sont considérés aptes au travail.

Plusieurs pays ne calculent pas le taux de chômage de la même façon. Comparer le taux entre pays être biaisé, mais donne tout de même une bonne mesure de référence.

Au Canada vous êtes exclus de la définition de chômeur, si vous êtes plus de quatre semaines sans chercher un emploi. Ce qui tant à biaiser la statistique. Ainsi, le taux de chômage, n’est pas le taux réel de personnes sans emploi. Le taux réel de personnes sans emploi est plus élevé que le taux de chômage. Cette statistique n’est malheureusement pas diffusée par Statistique Canada, elle peut seulement être estiméee.