Le plus bas taux de chômage enregistré au Québec depuis 1976

Le Québec connait son plus bas taux de chômage depuis 1976 en février

Le taux de chômage a diminué de 0,6 point de pourcentage dans la belle province en février, passant à 4,5 %, soit le taux le plus bas depuis 1976.

Plusieurs attendaient que l’émergence du Coronavirus chez certains fournisseurs d’entreprises québécoises et les blocus des voies ferrées touchent le marché de l’emploi au Québec en février. Il en est donc rien.

L’essentiel de la hausse d’emploi observée au courant du mois de février au Québec a eu lieu chez les jeunes de 15 à 24 ans. Leur taux de chômage de cette tranche d’âge a diminué de 1,9 point de pourcentage pour s’établir à 6,8 %. Comparativement au même mois en 2019, l’emploi total au Québec a progressé de 66 000 unités, soit une hausse de 1,5 %.

Au Canada, l’emploi a peu varié durant le mois de février, et le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 5,6 %, selon ce que rapporte l’agence fédérale Statistique Canada ce vendredi.

L’économie canadienne a ajouté  30 300 emplois au cours du mois de février. La plus grande partie dectte hausse provient la province de Québec.

Statistique Canada souligne que bien que l’emploi ait peu varié dans l’ensemble au pays en février, des hausses ont été enregistrées en Nouvelle-Écosse, au Québec, au Manitoba et en Alberta. Peu de variations ont été observées dans les autres provinces de la fédération.

La préoccupation de la propagation du Coronavirus dans le monde devrait sans aucun doute avoir un effet sur l’emploi au Canada au courant du mois de mars. Ce n’est pas pour rien que la Banque du Canada a abaissé son taux directeur cette semaine, afin de stimuler l’économie canadienne et ainsi tenter de pallier les effets néfastes que pourraient avoir la propagation du Coronavirus au pays ou chez les fournisseurs de certaines entreprises canadiennes.

Ce bas taux de chômage annoncé pour février au Québec n’aide en rien les entreprises qui peinent à recruter, faute de pouvoir offrir un meilleur salaire en tenant compte de la réalité économique de leur secteur géographique.

Autres articles sur Job au Québec

Leave a Comment